PROMOTIONS D'AUTOMNE - JUSQU'À 30% DE RÉDUCTION SUR CERTAINS ARTICLES !

Le sommeil de bébé

Article rédigé par Delphine

Une Bulle pour 2

Monitrice de Portage Physiologique

Mai 2022

 

 

Un sujet au cœur des débats :

Aaaaah nous y voilà… le grand débat… celui au cœur de toutes les conversations… Celui au cœur de tant de pressions familiales et sociétales… A peine sortie de la maternité on vous demande « alors, bébé fait ses nuits ? »

Si on répond « non », une série de questions s’en suivent avec la plupart du temps une remise en cause des parents (allaitement, cododo, endormir bébé aux bras, répondre à ses pleurs,…)

Alors il est temps de reprendre confiance en vous et de faire un petit point sur ce sujet…

Le sommeil de bébé est un apprentissage qui peut-être plus ou moins long.

Les adultes n’ont pas tous le même sommeil… les bébés non plus ! Donc inutile de compter le nombres d’heures de sommeil et de comparer avec le bébé parfait de la voisine 😉

Déjà peut-être que cette voisine ne vous dit pas tout et en plus, l’essentiel sera de vous concentrer sur les besoins de VOTRE enfant.

Les neurosciences parlent du fait que le sommeil d’un enfant n’est pas acquis avant l’âge de 6 ans…

(Et oui, pour rappel son cerveau n’est pas mature)

Donc tout peut changer d’ici là, il va y avoir des hauts et des bas. Chaque nouvelle acquisition, chaque nouvel apprentissage de bébé, les poussées dentaires, les changements d’environnement, …

 

Les cycles de sommeil

Le sommeil est un apprentissage. Progressivement bébé va pouvoir faire la différence entre la journée et la nuit.

Les cycles de sommeil sont très courts au début et s’alternent avec des courtes périodes d’éveil.

Puis petit à petit bébé va s’avoir enchainer plus facilement ses cycles.

Il peut être réveillé par des coliques, un reflux, des difficultés à réguler sa température, par le réflexe de moro (reflexe archaïque :bébé  sursaute car il a l’impression de tomber),…

En portage, tout cela peut être limité ou évité, ce qui permet à bébé d’enchainer plus sereinement ses cycles et d’assimiler sa capacité à le faire en toute confiance.

Vous promenez bébé en poussette, une moto passe vite a coté de vous ou un chien aboie fort ? Bébé a de grandes « chances » de se réveiller et de mettre longtemps à se rendormir… En portage il peut se réveiller mais se rendormira généralement très rapidement.

 

Les signes de sommeil :

Chaque bébé va montrer des signaux de sommeil de façon plus ou moins visible.

Vous pouvez mettre plusieurs mois pour les reconnaitre mais généralement vous pouvez avoir des indices :

Un bébé qui s’agite ou devient grognon

Bébé est moins présent (regard, interactions,…)

Se touche l’oreille

Se frotte les yeux

Cherche les câlins

Fait des vocalismes : râle du dodo ou «chanson du sommeil »

 

Lorsque l’on « rate » ses signaux, le bébé peut être « trop fatigué » et être trop agité/énervé pour s’endormir. Dans le doute, vous pouvez bercer bébé ou sortir en balade.

Pour un sommeil plus serein, changer la couche avant le dodo et lui avoir donné à manger un peu avant peut s’avérer utile.

 

Ce qui apaise bébé :

Alors je vous propose de découvrir déjà ce qui apaise bébé (et peut permettre un sommeil facilité).

Pour la majorité des bébés, le rappel des sensations in utero sera un moyen très efficace.

Cela englobe plusieurs notions :

  • Être contenu (portage ou emmaillotage physiologique)
  • Le Bercement : in utéro le système vestibulaire de bébé (centre de l’équilibre au niveau de l’oreille interne) est stimulé à 360 degrès (contrairement à l’adulte qui va être soit allongé soit assis, soit couché)
  • Les bruits : Entendre la voix des parents mais aussi le rythme cardiaque, la respiration,… On va souvent parler des bruits blancs qui vont reproduire des sons familiers au bébé.

 

Alors n’ayez pas peur de votre proximité avec bébé, il en a besoin. Il s’endort sur vous ? C’est normal.

Le portage va pleinement répondre aux besoins de votre enfant, donc profitez-en autant que vous en avez envie.

Et pour un moment de bien-être partagé ? Vous pouvez l’installer en écharpe et sortir promener (été comme hiver en adaptant sa tenue). Rien de tel qu’une balade en forêt ou sur des petits sentiers. La nature va vous apaiser mais également apaiser bébé.

Le bruit des feuilles, une petite rivière, le chant des oiseaux,… idéal pour se ressourcer

J’ai passé des heures et des heures de portage dans ces conditions avec mon fils et même si j’étais fatiguée sur le moment, ce sont de très beaux souvenirs…

 

Les massages ou la réflexologie plantaire pédiatrique peuvent venir créer un moment de détente qui va favoriser le sommeil.

N’hésitez pas à essayer plusieurs techniques pour trouver celle qui convient à votre enfant.

En cas de problématique de sommeil qui est difficile à gérer pour vous, vous pouvez consulter des professionnels formés à l’accompagnement bienveillant au sommeil… Exit la méthode des 5-10-15 qui va fonctionner mais l’enfant va assimiler qu’il ne pourra pas développer un attachement sécure.

Et surtout… surtout… faites-vous confiance !