PROMOTIONS D'AUTOMNE - JUSQU'À 30% DE RÉDUCTION SUR CERTAINS ARTICLES !

Le portage à travers les siècles

Rédigé par Delphine, 

Une Bulle pour 2  

Monitrice de Portage Physiologique

 

Attention, grande Surprise... nous portons nos bébés depuis la nuit des temps !

Le portage n’est pas la dernière nouveauté à la mode.

Nous l’avons oublié, mais il existerait même depuis la préhistoire, il y a donc plus 300 000 ans ...

Laissez-moi vous raconter…

 

Le portage une REdécouverte de notre siècle, son essor va de pair avec celui de l'humanité. L'Homme étant un mammifère différent des autres, son évolution conduit à une diminution du temps de la grossesse induisant de ce fait une prématurité (stade fœtal avancé). Il devient désormais nécessaire de porter son bébé le temps qu’il achève ainsi son développement (une année environ) et rattrape ainsi celui des autres primates. C'est ce qu'on appelle la grossesse ex-utéro.

 

Depuis la nuit des temps :

 

Lorsque nous imaginons l’homme des cavernes, une des premières choses à laquelle nous pensons est bien souvent un homme préhistorique équipé d’outils pour partir à la chasse ou en train de faire du feu.  À cette époque, il y avait peu de différence entre hommes et femmes :  tous chassaient, cueillaient, cultivaient, se défendaient, trouvaient des lieux sécurisés et abrités, ...

Pratiquer chacune de ces activités nécessitait d’avoir les bras libres.

Selon l’archéologue et écrivain Timothy Taylor, ce serait l’adoption précoce des outils et des objets qui a permis à l’Homme d’évoluer. Entre autres, il explique dans son livre the Artificial Ape (Le singe artificiel : Comment la technologie a changé le cours de l’évolution humaine) comment les Portes Bébés en fourrure animale auraient libéré les bras de nos ancêtres pour qu’ils puissent utiliser des outils.

Dès que l’homme est devenu bipède, il a fallu trouver des moyens pour porter les bébés.

On imagine que c’étaient alors des peaux d’animaux qui permettaient de fabriquer de quoi couvrir les enfants mais aussi des portes bébés.

Les siècles passent et nous pouvons retrouver des illustrations (dessins, peintures, gravures) datant de l’antiquité de bébés portés à différentes époques, dans différents pays de la Grèce antique à la Chine, en passant par l’Égypte comme par exemple sur des bas-reliefs égyptiens datant de 1300 ans avant J-C où des femmes portent leurs enfants avec des moyens de portage.

Le portage était alors le meilleur moyen pour déplacer un enfant, le garder en sécurité et l’éloigner des dangers au sol (notamment des animaux).

Nous retrouvons également le portage sur des illustrations religieuses du Moyen âge comme celle du peintre Giotto sur sa peinture « La fuite en Égypte » du tout début du XIVème siècle.

 Autre exemple au Moyen âge, nous pouvons voir des illustrations avec des portes bébés en forme de panière, de hotte, mais aussi dans du tissu.

 

Le portage a donc eu sa place depuis des millénaires dans nos sociétés. Puis s’en est suivi un déclin notamment en Europe dans les années entre deux guerres, en même temps que le déclin de l’allaitement.

 

L’entre-deux guerres :

 

C’est à ce moment que les femmes ont alors dû remplacer les hommes dans les usines. Beaucoup d’entre elles ont commencé à travailler à partir de cette époque. Les bébés étaient donc confiés à des nourrices.

 

C’est également à cette période que la poussette est devenue populaire ainsi que le lait en poudre. Cela permettait aux femmes d’avoir d’autres activités et de sortir de leur rôle de mère.

Ce qui était totalement en accord avec la vision de l’indépendance de la femme à ce moment-là...

Petit à petit, l’allaitement et le portage sont alors vus comme des activités réservées aux pauvres… Tandis que pouvoir s’acheter une poussette ou avoir la capacité d’offrir du lait en poudre à son bébé était alors synonyme d’une certaine richesse, d’une réussite sociale.

L’indépendance de la femme étant une question existentielle à cette époque pour obtenir les mêmes droits que les hommes, la société considérait que porter son bébé ou l’allaiter allait totalement à l’encontre de cette notion et enfermait la femme dans son rôle de mère.

 

Dès 1972 en Allemagne, Erika Hoffmann, maman de jumelles a créé les premières écharpes de portage modernes (telles qu’on les connaît aujourd’hui) en s’inspirant des méthodes de portage sud-américaines. 

Le portage a été alors réintroduit progressivement en Europe en même temps que l’on commence réellement à s’intéresser et à étudier le développement et le comportement d’un bébé.

 

De nouvelles recherches :

 

Dans le même temps, le Dr Hassenstein (Spécialiste en biologie comportementale) permet de faire comprendre pourquoi le bébé humain est un animal qui a besoin d’être porté et les bienfaits que cela procure.

 

C'est à partir des années 70 que l'on commence à s’intéresser aux besoins des bébés. Cette époque va connaître de nombreux spécialistes des sciences du comportement. Ils mettent en évidence les besoins du bébé et démontrent que le maternage est indispensable au bon développement du nourrisson.

La méthode « kangourou » (pratique qui consiste à mettre le nourrisson peau contre peau avec son parent) importée de Colombie par le Dr Nathalie Charpak est mise en place avec succès dans les unités de néonatalogie. De nombreux bébés seront sauvés de leur prématurité grâce à la proximité de leurs parents. On s’aperçoit alors que le contact et le toucher sont finalement indispensables au développement de l’enfant.

Nous savons maintenant, grâce aux recherches en neurosciences, qu’il est essentiel de porter son bébé.

De nombreuses expériences seront menées au cours de notre siècle, démontrant l'importance primordiale du lien d'attachement sécurisant avec au moins un adulte.

Le père a pleinement sa place comme figure d'attachement auprès de l'enfant. Il en va de même pour les couples dont l'enfant n'est pas biologique.

Se sentant ainsi aimé, considéré et sécurisé, le bébé peut développer ses compétences cognitives, sa relation aux autres et son intelligence émotionnelle.

Aujourd’hui, il a été démontré de façon scientifique ce que les humains savent depuis la nuit des temps : Répondre de façon adaptée et bienveillante aux besoins de son bébé n'est pas une question de mode ou d'époque, c'est en réalité indispensable pour lui.

C'est ce qui va le conditionner à devenir un adulte équilibré.

 

Pour conclure, si maintenant quelqu’un vous dit que le portage est « juste une mode », que bébé va prendre de mauvaises habitudes, s’habituer aux bras..., pensez à cet article pour leur répondre…