PROMOTIONS D'AUTOMNE - JUSQU'À 30% DE RÉDUCTION SUR CERTAINS ARTICLES !

Comment veillons-nous à la sécurité et à la santé de bébé ?

Produire des articles de puériculture nécessite d'être vigilant et de ne choisir que des composants qui ne nuisent pas à la santé.

Métaux lourds, colorants azoïques, phtalates,… ces noms ne vous évoquent probablement pas grand chose et c’est normal. Chez Naturna ils font partie de notre quotidien.

L’équipe contrôle qualité doit s’assurer en permanence que chaque composant entrant dans la fabrication d’un des produits Naturna ne contient aucun élément nocif à la santé des enfants ou pouvant leur occasionner une blessure, et cela dès la phase de conception jusqu’à la sortie de la chaîne de fabrication.

On peut classer en 3 catégories les risques auxquels Naturna doit palier avant la commercialisation d’un produit :

  1. La sécurité du produit dans son utilisation
  2. La résistance au feu
  3. L’absence de composants contenant des éléments nocifs pour la santé du bébé. En ayant fait le choix du bio cet aspect est pour nous beaucoup plus facile à gérer car les fibres issues de l’agriculture biologique sont cultivées de façon naturelle et sans pesticides, blanchies à l’oxygène et non au chlore,…les teintures répondent au standard écologique Oekotex, mais néanmoins nous devons pour chaque tissu ou composant procéder à des analyses en laboratoire.

Pour nous assurer qu’un produit est sûr, nous devons nous appuyer sur la norme spécifique qui lui est rattachée, exemple : la norme EN-12790 est rattachée aux transats pour bébé. Durant toute la phase de conception, c’est cette norme qui devra être respectée par l’équipe de recherche et développement en réalisant des essais internes.  A l’issue de cette phase de création, un premier échantillon témoin est réalisé et envoyé à un laboratoire agréé pour un essai selon cette norme. Cet essai consistera à vérifier un certain nombre de points parmi lesquels les conformités dimensionnelles en fonction de l’âge d’utilisation prévu du produit, l’absence de risque de pincement ou blessure ou de petits éléments détachables qu’un bébé pourrait ingérer, et à appliquer au produit un banc d’essai qui lui est propre.

Une fois cet essai réussi, parfois après réitération suite à ajustement, c’est autour des matières de passer les essais de résistance au feu et les analyse chimiques.

Une fois le produit déclaré conforme par le laboratoire, la fabrication peut alors démarrer.

L’équipe contrôle qualité a la charge de veiller durant toute la phase de fabrication que chaque produit est en tous points identique à l’échantillon témoin, en réalisant des contrôles en cours de fabrication, puis en fin de production par des prélèvements d’échantillons de manière aléatoire.

L’équipe contrôle qualité a autorité pour valider ou refuser une production.